Paris, 17e


Place des Ternes

ref. 117002

"Enchantés par le quartier, et par le loft, confortable et très élégant"

Paris, 17e

Appartement Place des Ternes - Paris

  • Surface
  • Personnes
  • Chambre double
  • Chambre simple
  • 100 m²
  • 4
  • 2
  • 0
  • Catégorie
  • Etage
  • Salle de bain
  • Toilette
  • Luxury
  • 4e Etage
  • 1
  • 2

L’appartement

Situé dans l'un des quartiers les plus chics de Paris, le quartier des Ternes, ce « loft de grand standing pour visite à Paris » a su habilement réutiliser les caractéristiques d'un ancien atelier, transformé en duplex de charme à l'aspect résolument moderne.

On entre dans l'appartement par l'étage inférieur, qui donne sur un spacieux salon. À gauche, sous les escaliers qui mènent à l'étage supérieur, un passage mène à la salle à manger-cuisine et, au fond, à des toilettes séparées.

À l'étage supérieur se trouvent deux chambres et la salle de bain.

Dans le salon, la superbe cheminée monumentale contemporaine fait un clin d’œil réussi aux volumes des grandes cheminées médiévales. Elle est ornée d'un magnifique pare-feu en métal ouvragé. Devant la cheminée, deux confortables canapés dans des tons gris se font face, de part et d'autre d'une belle table basse en bois patiné, sur un épais tapis que l'on aura plaisir à fouler. Sur le mur opposé se trouve une télé à écran plat encastrée dans une niche spécialement aménagée. La grande fenêtre illumine le salon grâce à une série de grands carreaux tout en hauteur séparés par des baguettes métalliques, comme dans un atelier d'artiste. On appréciera les poutres apparentes, qui sont ici en métal, avec leurs écrous pour une touche industrielle design.

En passant sous l'escalier, on accède à la salle à manger-cuisine, une pièce élégante dans des tons de brun-gris similaires à ceux du salon. La cuisine est entièrement équipée. Comme la table basse du salon, la table de la salle à manger est en bois épais joliment veiné. Au-dessus de la table, une originale suspension aux ampoules 'Edison', avec leur filament bien reconnaissable, vient rappeler l'univers industriel chic, très cohérent, de ce « loft de grand standing pour visite à Paris ».

Pour accéder à l'étage supérieur, on emprunte un escalier dont la balustrade en métal, percée de trous, évoque une fonderie. Dans la cage d'escalier, le luminaire boule suspendu vient adoucir l'ensemble avec sa généreuse forme arrondie.

L'étage supérieur réserve d'agréables surprises. À droite en haut de l'escalier, la première chambre double est inondée de lumière grâce à une magnifique verrière. Chose rare à Paris, on peut ainsi admirer un grand pan de ciel qui invite à la rêverie. Le côté aérien de cette chambre est encore renforcé par les deux verrières le long des murs, dont l'une donne sur le palier, et l'autre sur la pièce à vivre en contrebas. Les épaisses poutres apparentes sont ici en bois, pour une ambiance plus chaleureuse.

Très cosy, la deuxième chambre double est éclairée d'une grande fenêtre Velux, et est-elle aussi séparée du palier par une originale verrière allongée horizontale, avec des séparations en bois entre les carreaux. Ici encore, on retrouve une poutre métallique apparente constellée d'écrous.

Enfin, la salle de bain sous le toit cultive une atmosphère intimiste dans de belles teintes brun-gris aux impressions marbrées. Elle est équipée d'une douche et d'une baignoire.

La literie & les salles d’eau

Ce « loft de grand standing pour visite à Paris » est composé de :

  • 2 chambres avec un lit double chacune (160 x 200) ;
  • 1 salle de bain indépendante avec une douche et une baignoire ;
  • 1 toilette inclue dans la salle de bain à l’étage supérieur ;
  • 1 toilette indépendante à l’étage inférieur.

Le quartier

Le quartier de ce « loft de grand standing pour visite à Paris » est, depuis le 19e siècle, l'un des quartiers les plus huppés de la capitale. Le design industriel méticuleusement conservé dans l'appartement correspond bien à l'histoire de cette section du 17e arrondissement, mais également de l’immeuble qui a été bâti par Gustave Eiffel en personne pour loger les ouvriers qui ont construit la célébrissime tour portant son nom de 1887 à 1889.

En effet, c'est dans ce secteur que se sont d'abord installés plusieurs constructeurs automobiles, carrossiers et selliers, au tout début de l'histoire de l'automobile, dans les premières années du 20e siècle. On trouve encore aujourd'hui, le long du Boulevard Gouvion-Saint-Cyr, plusieurs concessionnaires de voitures de luxe, comme Charles Pozzi (concessionnaire Ferrari et Maserati), ou Neubauer (Jaguar).

Le boulevard, lui, doit son nom à Laurent de Gouvion-Saint-Cyr, maréchal d'Empire sous Napoléon. Il obtint son bâton de maréchal pendant la campagne de Russie.

On se promène agréablement dans les rues qui bordent ce « loft de grand standing pour visite à Paris » : la Plaine Monceau est, depuis longtemps, réputée pour son opulence. Plusieurs personnages célèbres ont habité dans des hôtels particuliers somptueux, construits au 19e siècle. On peut admirer les façades de ces hôtels rue Fortuny, notamment, par exemple aux numéros 8 et 9 de la rue. Edmond Rostand, Sarah Bernhardt et Marcel Pagnol ont un temps habité dans cette rue.

Rue Bayen, un petit square agréablement ombragé offre un écrin de verdure : cèdres bleus, bouleaux, conifères et parterres de fleurs font du Square Olave et Robert Baden Powell l'endroit idéal pour faire halte un moment, ou faire un pique-nique aux beaux jours. Le square a été récemment renommé en hommage aux fondateurs du scoutisme.

On ne manquera pas le musée Jean-Jacques Henner, situé avenue de Villiers. Le musée est consacré aux œuvres de ce peintre français du 19e siècle, et il occupe un superbe hôtel particulier, au nord du Parc Monceau.

Le quartier de ce « loft de grand standing pour visite à Paris » est aussi très bien fourni en restaurants raffinés.

Rue d'Héliopolis, le restaurant italien Da Ugo a ses habitués depuis de longues années, et le succès de sa cuisine familiale, principalement calabraise, ne se dément pas. À l'autre bout du spectre culinaire se trouve DS Café, la « cantine saine et gourmande », qui propose aux amateurs de « superfoods » de nombreuses options végétariennes et végétaliennes/véganes (avenue Niel).

Dans un cadre chic et contemporain, sur le boulevard Gouvion-Saint-Cyr, Le Monte Cristo propose, quant à lui, une cuisine raffinée dans la tradition des brasseries parisiennes : daurade, lotte, pavé de saumon, agneau, pièces de bœuf grillées, on y retrouve les grands classiques, réalisés avec assurance. En bas du restaurant, le salon de thé-chicha est ouvert de 14h à 2h du matin.

Enfin, on se rend à Maison Rostang, rue Rennequin, pour déguster une cuisine de chef de haute volée : foie gras de canard poché dans un consommé corsé, homard bleu confit dans un beurre noisette, et, en dessert, un cigare croustillant fait de tabac de havane et sa mousse au cognac Hennessy, toutes les audaces sont permises.

Localisation & Accès


Accès & Centre d'intérêts

Transport Distance Station Ligne
Métro 4 Min. Porte de Champerret 3
  7 Min. Porte Maillot 1
  10 Min. Ternes 2
RER 11 Min. Porte Maillot C
Bus 1 Min. Porte de Villiers PC1, PC3
  6 Min. Pereire - Porte Maillot 43
  6 Min. L'Yser et la Somme 93, 163, 164

Équipements & Services


Dans cet appartement, vous trouverez les Equipements & Services suivants :

Equipement

  • Télécommande climatisation (2)
  • Chaîne Hifi (6)
  • Télévision (2)
  • Lecteur Blu-ray (2)
  • Ventilateur (2)
  • Lave linge séchant (1)
  • Lit bébé (1)
  • Fer à repasser (1)
  • Planche à repasser (1)
  • Aspirateur (1)
  • Réfrigérateur (1)
  • Lave vaisselle 60 cm (1)
  • Plaque halogène 2 feux (1)
  • Gazinière (plaque et four) (1)
  • Four à micro ondes (1)
  • Cafetière électrique (1)
  • Cafetière Nespresso (1)
  • Bouilloire (1)
  • Grille pain (1)
  • Sèche cheveux (1)
  • Sèche serviette (1)

Services

  • Nombre de chambres (2)
  • Nombre de salles de bain (1)
  • Nombre de toilettes (2)
  • Téléphone (1)
  • Internet WIFI (1)
  • Climatisation (1)