Vie nocturne


Les meilleurs bars speakeasy à Paris

il y a 1 an - Léa D.

L’origine de ces mystérieux endroits

Cachés derrière une laverie, une pizzeria ou une petite porte dérobée, vous avez sûrement entendu parler de ces bars à la tendance un peu particulière, inspirée de la prohibition. En effet, en 1920 aux USA, la fabrication et la vente d’alcool étaient interdits, ce qui a provoqué l’ouverture de multiples bars clandestins. Lors de l’achat d’alcool, les barmans demandaient aux clients de « speak easy », parler doucement en français, d’où l’expression d’aujourd’hui.

En 2007, ce concept est repris à New-York par le bar Please don’t Tell. Le principe est simple : pour rentrer, il faut appeler depuis la cabine téléphonique d’un petit restaurant. Le succès est immédiat et la mode se lance, atteignant Paris en 2011 avec la Candelaria dans le quartier du Marais. Ce speak easy parisien est uniquement accessible par une petite porte au fond d’un restaurant mexicain, qui sert d’ailleurs d’excellents nachos… Mais pas que ! Aujourd’hui, ce lieu est connu comme une des meilleures adresses européennes pour les cocktails sur un fond de musique tendance pop. La carte est originale et renouvelée régulièrement, le lieu est hype et le rapport qualité-prix est excellent ; c’est certainement l’adresse la plus incontournable du Marais, récompensée d’un Timeout Award en 2016.Seulement voilà, un bar caché est par définition… caché ! Voici nos meilleures adresses à expérimenter lors de votre prochain séjour à Paris !

The Candelaria

Nos adresses favorites

Le syndicat

Une façade discrète, quelques affiches placardées au mur : cela contraste fortement avec l’intérieur cosy et classe de ce speakeasy si bien caché rue du faubourg Saint – Denis, dans le 10ème arrondissement. Le syndicat est un bar à cocktail composés d’ingrédients inattendus, de liqueurs françaises rares et surtout d’une mission bien précise : défendre la cause des spiritueux bleu-blanc-rouge. En ce qui concerne sa carte, différents cocktails sont proposés à base de whisky français, de poire, de gentiane ou encore de calvados. Ils sont tous 100% originaux, travaillés avec délicatesse et précision pour un mélange de saveurs inédites. Entre amis ou en couple, cet endroit est parfait pour se délecter d’un verre dans la première salle avec un bar central, ou dans une ambiance plus douce derrière le rideau qui laisse place à la deuxième salle.

Le Moonshiner

Le terme Moonshiner désigne en anglais un contrebandier d’alcool, qui vous l’aurez compris était en charge d’approvisionner les bars clandestins à l’époque de la prohibition. Ce speakeasy porte donc bien son nom, et il est réellement bien caché. A l’adresse 5 rue Sedaine, dans le 11ème arrondissement, vous trouverez la pizzeria Da Vito dont il faudra traverser la chambre froide pour enfin se retrouver dans l’atmosphère tamisée d’un bar des années 30, motifs dorés peints au pochoir sur les murs et quelques notes de blues accompagnant les barmen. Le whisky est la boisson phare de cet endroit surprenant, dans une déclinaison de plusieurs cocktails revisités. Le secret de cet endroit (secret), c’est le coffre-fort présent dans le fumoir : trouvez la combinaison du code et gagnez les bouteilles qui s’y trouvent.

Bien sûr, si l’envie vous prend, n’hésitez pas à vous arrêter tout d’abord dans la salle de la pizzeria Da Vito qui satisfera vos papilles avec de délicieuses pizzas, burratas ou autres salades faites maison pour un plaisir gustatif garanti !

Pizzera Da Vito

Le Speakeasy

Ce piano bar gastronomique est de loin un endroit à ne pas manquer lors d’un séjour à Paris. Ouvert en 2011, il est situé dans une rue discrète du 16ème arrondissement parisien. Son propriétaire est un marchand d’art et a fait de cet endroit une place magique, un véritable retour en arrière dans les années 20. Dans cette ambiance feutrée, venez déguster le cocktail signature Speakeasy à base de cognac, liqueur de réglisse, citron vert et ginger ale ou encore le sans alcool Caribbean, mélange de jus de mangue, orange, passion et banane. Côté carte, vous avez l’embarras du choix :  pizza aux truffes, pièces de bœuf tendres ou filet de saumon, les plats sont raffinés et délicieux.

En fond sonore, des artistes provenant du monde entier viennent se produire au piano et au saxophone, rappelant l’ambiance des cabarets de Harlem et Broadway. Ici, pas de DJ sets, juste du live et de l’authenticité dans une ambiance artistique et bohème des plus passionnante.

The Speakeasy

Les plus récents

Le Lavomatic

Le nouveau speakeasy de la capitale, c’est le Lavomatic, dissimulé au 1er étage d’une laverie du 10ème arrondissement (rue René Boulanger). Une fois dans la laverie, cherchez le bouton camouflé et accédez au Lavomatic ! Ici, la décoration pop, colorée et originale apaise et donne une ambiance conviviale. Installez-vous confortablement sur des coussins et jetez un œil à la carte qui vous réserve une multitude de surprises fruitées et colorées. Le basilic Instinct est à base de basilic frais, concombre, jus de lime, cordial de fleur de Sureau ; le DetoxOmatic conviendra aux plus téméraires avec de la betterave, du cassis, de la liqueur d’artichaut, du gin, du citron et du pamplemousse. Une multitude d’autres cocktails 100% originaux vous attendent. Vous pourrez les accompagner de petits plats fait avec des ingrédients de qualité, adaptés au fil des saisons : filet mignon caramélisé à la grenade, ceviche de dorage gingembre concombre, jambon du cantal bio fermier… Ne tardez pas à découvrir et à profiter de ce lieu insolite !

The Lavomatic

Le Baranaan

Pour les amateurs de nourriture indienne, ce bar à naan est l’endroit idéal. Aucun nom n’est inscrit sur la devanture et au premier abord, on a plutôt l’impression de s’approcher d’un salon de thé aux accents indiens. Pour parvenir au réel cœur du lieu, allez voir un serveur et demandez-lui « Ou est le train ? ». Vous embarquerez alors pour un réel voyage, accompagné d’une délicieuse odeur d’encens. Ouvert en 2015, ce charmant endroit propose des cocktails indiens mais également quelques spécialités culinaires comme des naans et des brochettes.

La salle est aménagée comme un wagon de train vintage, en longueur, agrémentée de banquettes en cuir et de « fenêtres », ou plutôt d’écrans posés sur lesquels défilent des paysages. Notre choix du jour, c’est le Tajma, mélange de 4 rhums et de jus d’ananas servi dans une noix de coco fraîche.