Culture & Art


Paris, capitale des cabarets

il y a 3 ans - Pauline P.

Symboles du glamour et de l’esprit festif attachés à la capitale française, les cabarets parisiens font rêver les touristes des quatre coins du monde. Revue, burlesque, cirque, magie… il y en a pour tous les goûts, avec un dénominateur commun : le bonheur de s’amuser et de s’émerveiller ensemble !

Le Paradis Latin, le plus vieux cabaret parisien

Le Paradis Latin, Parisian cabaret

Fondé en 1802 par Napoléon Bonaparte, le Paradis Latin est à l’époque le lieu le plus prisé de la capitale. Son histoire est intimement liée à la vie culturelle de Paris : de nombreux artistes, intellectuels, politiques, journalistes s’y côtoient ; Balzac, Dumas père et fils ou Mérimée sont des habitués, et c’est Gustave Eiffel, figure du paysage parisien, qui le reconstruit après un incendie, en même temps qu’il édifie l’emblématique Tour Eiffel pour l’exposition universelle de 1889. Après une longue période de fermeture puis d’abandon des lieux, de 1894 à 1977, le Paradis Latin renaît et programme à nouveau des revues de music-hall, spectacles alliant chansons, magie et numéros de cirque. Le cabaret a retrouvé la splendeur de ses débuts et attire plus que jamais les foules…

Le Paradis Latin, 28 rue du Cardinal Lemoine 75005 Paris. Dîner à 20 heures, spectacle à 21h30

Le Moulin Rouge, de la Belle Epoque à nos jours

Le Moulin Rouge, home of French Cancan

Au pied de la butte Montmartre, haut lieu de la fête et de l’art dès la fin du XIXème siècle, le Moulin Rouge réinvente dès 1889 le spectacle, avec des numéros de magie et de cirque extravagants. Puis ce sont les revues qui débutent, et les plus grands noms de la scène française qui débutent ou confirment leur succès sur les planches du Moulin Rouge : la Goulue, Mistinguett, Maurice Chevalier puis plus tard Edith Piaf, Yves Montand ou Charles Aznavour… Le cabaret a accueilli la Reine d’Angleterre pour une représentation privative, et a multiplié les soirées de gala, invitant les plus grandes stars internationales : Liza Minelli, Ray Charles ou encore Elton John se sont produits sur cette scène mythique. Un mythe qui perdure aujourd’hui, avec des revues qui de produisent régulièrement à l’étranger, et un French Cancan toujours aussi iconique.

Le Moulin Rouge, 82 Boulevard de Clichy, 75018 Paris. Dîner à 19h, spectacle à 21h ou 23h

Le Lido, paillettes et glamour sur les Champs Elysées

Lido, glamour on the Champs Elysées

Sur les Champs Elysées, plus belle avenue du monde, Le Lido ouvre ses portes en 1946, et dès lors, éblouit les spectacteurs du monde entier avec ses costumes extravagants et ses danseuses talentueuses. La compagnie des Bluebell Girls est devenue un véritable mythe : ces danseuses aux jambes interminables (il faut mesurer au minimum 1.75m pour intégrer la troupe) et à l’élégance légendaire proposent chaque soir une représentation exceptionnelle. 200 kilos de plumes, une patinoire, 300 000 bouteilles de champagne par an… le Lido est le temple de la démesure, pour le plus grand bonheur des spectacteurs émerveillés.

Le Lido, 116 Avenue des Champs-Élysées, 75008 Paris. Dîner à 19h, spectacle à 21h ou 23h

Le Crazy Horse, strip-tease glamour à Paris

Crazy Horse, strip-tease in Paris

Véritable temple de l’érotisme chic, le Crazy Horse a été créé dans les années 50 pour renouveler le genre du cabaret, en mêlant l’art du strip-tease à une esthétique léchée et très sophistiquée. Talons vertigineux, perruques à frange et faux-cils démesurés, les danseuses du Crazy Horse s’effeuillent dans une ambiance d’ombres et de lumières. Des guest-stars sont régulièrement invitées à rejoindre la troupe, pour rendre le show encore plus inoubliable…

Le Crazy Horse, 12 Avenue George V, 75008 Paris