Gourmet


Paris Sucré : notre sélection des meilleures pâtisseries de la capitale

il y a 3 ans - Pauline P.

Fondu de chocolat ? Mordu de praliné ? Baba devant les étals regorgeant d’éclairs et autres feuilletés ? Mythiques ou plus confidentielles, découvrez notre sélection des meilleures pâtisseries de Paris, pour un périple gourmand au cœur de la capitale.

Les grands classiques

Pierre Hermé, le pape de la pâtisserie

Macaron Ispahan Pierre Hermé

Elu meilleur pâtissier du monde en 2016, surnommé le « Picasso de la pâtisserie » par le Vogue américain, on ne présente plus Pierre Hermé, dont la réputation est désormais internationale. Avec « le plaisir pour seul guide », il a révolutionné les codes de la pâtisserie traditionnelle, et fut par exemple le premier à imaginer un gâteau avec un designer de renom, Yan Pennor’s, pour sa création « La Cerise sur le Gâteau ». Macarons, pâtisseries et chocolats, ses 10 boutiques parisiennes regorgent de délices. Ne manquez pas le macaron au foie gras ou celui à la truffe blanche, délicieusement subtils.

  • Sa spécialité : le macaron Ispahan, aux saveurs de rose, de framboise et de litchi, si plébiscité que Pierre Hermé l’a désormais décliné en chou, cheesecake ou encore saint-honoré.

  • Votre point de départ gourmand : notre appartement "Opéra Garnier", à quelques encablures de la magnifique boutique de la rue Cambon.

Philippe Conticini, la pâtisserie de tous nos rêves

Paris Brest de la Pâtisserie des Rêves

Qu’elle porte bien son nom, la Pâtisserie des Rêves de Philippe Conticini ! Ce grand chef pâtissier, inventeur notamment des verrines dans les années 1990, revisite les grands classiques de notre enfance et excelle notamment dans la pâte à chou : pièces montées, saint-honoré ou paris-brest sont les best-sellers de ses boutiques parisiennes ou tokyoïtes.

  • Sa spécialité : le paris-brest, un gâteau à se damner !

  • Votre point de départ gourmand : notre appartement "Jardins du Trocadéro", à 2 pas de la pâtisserie des rêves de Longchamp et de son bar à choux !

L'étoile montante

Yann Couvreur, des palaces de Saint-Barth au Xème arrondissement

Mille feuilles Vanille de Yann Couvreur

Après avoir fait ses classes dans les plus prestigieux établissements (Trianon Palace, Park Hyatt), puis pris les rênes de la pâtisserie des hôtels Eden Roc à Saint-Barthélémy, ou Burgundy et Prince de Galles à Paris, le jeune Yann Couvreur, 30 ans et des poussières, ouvre sa 1ère boutique loin des ors des palaces, au cœur du Xème arrondissement. Son originalité : monter certains de ses desserts à la minute, comme dans un restaurant, pour respecter les saveurs et garantir une fraîcheur optimale. Après les riverains du quartier, c’est le Tout-Paris qui se précipite dans sa boutique, à raison !

  • Sa spécialité : le mille-feuilles à la vanille de Madagascar, monté minute, produit en seulement 50 exemplaires chaque jour !

  • Votre point de départ gourmand : pas loin de la boutique de Yann Couvreur, notre appartement "Passage Vendôme".

Les exotiques

YLG Pâtisserie, pâtisseries parisiano-japonaises

Le tiny cube de YLG Pâtisserie

Yann Le Gall, un nom on ne peut plus français. Et pourtant, c’est le Japon avec ses roll cakes, angel cakes et tiny cubes, qu’il convoie dans tout Paris. Sa femme Noriko lui a fait découvrir ces pâtisseries japonaises, et depuis, il enchante les papilles des Parisiens de créations subtilement « Kawaï » : thé vert matcha, yuzu, cerise s’invitent dans les crèmes et génoises. Des délices à déguster dans son salon de thé du 2ème arrondissement, Les Souris Dansent, à commander en semaine pour une livraison le samedi, ou à lui faire cuisiner dans votre propre cuisine, pour un salon de thé à domicile !

  • Sa spécialité : le tiny cube, un chou à la crème… carré !

  • Votre point de départ gourmand : à 2 pas du salon de thé Les Souris Dansent, notre appartement "Square Emile Chautemps".

Sadaharu Aoki, maître nippon du macaron

Les pâtisseries de Sadaharu Aoki

Pas de doute, les japonais sont vraiment forts ! Les chefs venus du Japon ont déjà conquis les cuisines parisiennes depuis longtemps, mais les pâtissiers ne sont pas en reste. En tête de file, Sadaharu Aoki, arrivé en 1991 en France, qui nous émerveille de ses créations à l’esthétisme parfait. Chocolats, macarons, entremets… sa vitrine est un vrai régal pour les yeux, et les palais. Saveurs d’inspiration asiatique et produits français de première qualité, le combo gagnant pour ce maître ès macarons dont les créations rivalisent avec celles des plus grandes maisons.

  • Sa spécialité : les macarons teintés de Japon : matcha, sésame noir, yuzu, et plus audacieux… wasabi !

  • Votre point de départ gourmand : proche de la boutique de Vaugirard, notre appartement "Jardin du Luxembourg".