Blog


Le blog HomeTown Paris vous propose une sélection d'articles consacrés à la destination Paris, ses nouvelles, la culture, les activités et bien sûr, ses habitants

Actualités

Paris romantique pour la Saint-Valentin

il y a 2 ans - Pauline P.

Quelle ville serait plus romantique que Paris pour déclarer sa flamme ? La capitale regorge de coins et recoins au charme suranné, de parcs bucoliques, de restaurants intimistes… autant de lieux parfaits pour un tête-à-tête amoureux. Pour la Saint Valentin, suivez notre guide des adresses secrètes les plus romantiques de Paris… Le musée de la vie romantique Son nom résume bien le lieu. Ce musée (gratuit !) est dédié au courant du romantisme, mais est surtout un lieu hors du temps, propice aux balades en amoureux. Au-delà des œuvres de l’artiste Ary Scheffer, ancien occupant du lieu et de la collection dédiée à la femme de lettres George Sand, c’est le cadre bucolique qui attire les visiteurs. Une petite allée pavée, une vaste maison, un jardin fleuri, et pourtant si, vous êtes toujours à Paris ! Musée de la Vie romantique - Hôtel Scheffer-Renan - 16 rue Chaptal 75009 Métro : Pigalle ou Saint-Georges Sur un arbre perché Voilà une adresse idéale pour une soirée romantique. Vous pourrez dîner assis sur des balançoires ou bien perchés dans des petites cabanes en hauteur. Intimité assurée ! Veillez bien à réserver à l’avance pour être sûr d’avoir une place sur l’une des deux tables à balançoires. Vous avez également la possibilité de profiter de massages dans une arrière-salle avant ou après votre repas. Une adresse vraiment insolite pour un tête-à-tête mémorable ! Sur un Arbre Perché - 1 rue du 4 septembre 75002 Métro: Bourse Le pont du Parc Monceau Dans le 8e arrondissement de Paris (et à la frontière de la partie chic du 17e arrondissement), le Parc Monceau est l’un des plus agréables jardins de Paris. Un jardin à la fois familial et romantique, créé dans la seconde moitié du 18e siècle comme un jardin d’illusions et de plaisirs. Le petit pont vénitien qui s’y cache est le repère des amoureux, et est très romantique pour une séance photo souvenir à deux… Le mur des "Je t’aime" Caché dans le petit square Jehan Rictus près du métro Abbesses, sur la butte Montmartre, le mur des  « je t’aime » a été créé pour représenter la réconciliation des peuples. Si les murs et les frontières ont généralement pour fonction de diviser, le mur des « je t'aime » est au contraire un lieu de fraternité. Dédiée à l’amour, cette œuvre est devenue un lieu de rendez-vous pour les amoureux du monde entier, qui viennent y lire les 311 «je t’aime» écrits en 250 langues différentes. Le Pont des Arts et le Pont de l’Archevêché La tradition voulait que les amoureux viennent accrocher sur le Pont des Arts et le pont de l'Archevêché des cadenas plus ou moins imposants, sur lesquels étaient gravés leurs noms ou leurs initiales, pour laisser une trace de leur amour dans la capitale du romantisme... Mais malheureusement, le poids des cadenas menaçant d’abîmer les ponts, les cadenas ont été enlevés en 2015. Ces deux ponts  restent toutefois des lieux de promenades emblématiques des amoureux, et des coins de pique-niques à deux très appréciés des couples. Le Belvédère des Buttes Chaumont Comme tous les belvédères, celui des Buttes Chaumont est un lieu assez calme en hiver, car il faut avoir le courage de monter les 173 marches malgré le froid ! Installé sur une île à laquelle on accède par un pont ou une passerelle, il est doublement isolé. Avec ses allures de temple italien (dont il s’inspire directement), il offre une vue sur Montmartre, la Tour Eiffel et plus simplement sur le 19ème arrondissement qui l’entoure. Un spot vraiment romantique où s’enlacer pour se réchauffer ! Les barques du bois de Boulogne Pour les apprentis-marins courageux ou les amoureux retardataires, les barques du bois de Boulogne, à louer dès le 15 février, sont parfaites. Profitez d’une balade sur l’eau, loin de l’agitation, pour partager un joli moment à deux dans le poumon vert de la capitale.

Lire plus
Paris romantique pour la Saint-Valentin

Paris romantique pour la Saint-Valentin

Mode de vie

A la découverte des marchés parisiens...

il y a 2 ans - Pauline P.

Quoi de plus typique pour découvrir le cœur bouillonnant d’une ville que de se plonger dans les méandres des marchés de quartier ? Les Parisiens sont particulièrement attachés à cet héritage du Vieux Paris, et arpentent chaque week-end les allées des 82 marchés alimentaires de la capitale. Pour vivre l’authenticité à la parisienne, suivez notre guide à la découverte des spots les plus conviviaux ou remarquables ! Les traditionnels et bon marché Le marché d’Aligre, foisonnant Au cœur du 12ème arrondissement, le marché d’Aligre, installé au milieu d’une place pleine de charme et entouré de cafés et de commerces de bouche, est une institution. Un des marchés les moins chers de Paris il y a encore quelques années, il se « bobo-ïse » depuis peu mais reste un marché authentique et foisonnant. Etals de fruits et de légumes locaux ou de provenance lointaine et marché aux antiquités se côtoient, pour le bonheur d’une clientèle variée venant des 4 coins de la capitale. Dès que le soleil apparaît, les terrasses alentour se remplissent, ajoutant à la convivialité de l’endroit. Le Marché d’Aligre – 3 Place d’Aligre, 75012 Paris – Métro : Ledru-Rollin – Ouvert tous les jours (sauf le lundi) de 7h00 à 14h Le marché de Belleville, cosmopolite Le meilleur rapport qualité-prix de Paris pour ce marché où toutes les cultures et nationalités se côtoient. A côté des stands de 1er choix, de bonne qualité et d’une fraîcheur irréprochable, on trouve également beaucoup de produits de second choix, les invendus de Rungis, à des prix défiant toute concurrence. A la fin du marché, les prix sont bradés, dans une ambiance électrique et conviviale. Le marché de Belleville – 63 Boulevard de Belleville, 75011 Paris – Métro : Couronnes ou Belleville – Ouvert mardi et vendredi de 7H00 à 14H30 Le marché de Barbès, le moins cher C’est sous le métro aérien que s’installe ce grand marché, le moins cher de Paris, dont la devise pourrait être « 1 euro le kilo ! ». Conséquence : l’ambiance est plus à la braderie bondée qu’au marché de flâner i.e. ; l’ambiance y est frénétique ; agoraphobes s’abstenir. On repart de là un peu meurtri par les bousculades et pieds écrasés, certes, mais avec trois sacs pleins pour 15 euros. Un lieu multi-ethnique incontournable de la capitale ! Le marché de Barbès – Boulevard de la chapelle, 75018 Paris – Métro : Barbes-Rochechouart – Ouvert le mercredi de 7h à 14h30 et le samedi de 7h à 15h Les bobos Le marché des Batignolles, le bio à l’honneur Le marché des Batignolles est le repère des écolos et adeptes du bio. Ce marché assez grand possède un charme particulier avec son large choix de fruits et légumes et ses commerçants qui jouent la carte de la proximité. Un peu de militantisme et beaucoup de conseils apportés par ces commerçants très nature. On parle de graines germées, de laits végétaux et de pain sans gluten, et les plus audacieux iront tester un jus d’herbes fraîchement pressées. Aux Batignolles, c’est bio, c’est bon, et c’est cher ! La qualité, et la tendance, ont sans doute un prix… Le marché des Batignolles – 64 rue des Batignolles, 75017 Paris – Métro : Rome, La fourche – Ouvert tous les samedis de 9h à 14h Le marché des enfants rouges, le plus vieux de Paris Dans un coin tranquille du quartier du Marais, vous trouverez le marché alimentaire le plus ancien de Paris, celui des Enfants Rouges. Le marché a été fondé en 1629 et a été nommé en l’honneur d’un hospice pour les orphelins, qui étaient vêtus d’uniformes rouges. Aujourd’hui, on y trouve des aliments frais, mais aussi et surtout des stands de plats cuisinés des 4 coins du monde. Gigantesque guinguette à ciel ouvert, on s’attable ici en famille ou entre amis pour déguster des mets marocains, japonais, libanais, chinois ou antillais. Succès oblige, il faut arriver tôt pour trouver une table… Le Marché des Enfants Rouges – 39 Rue de Bretagne, 75003 Paris – Métro : Filles du calvaire – Mardi, mercredi, jeudi : de 8h30 à 13h et de 16h à 19h30 – Vendredi, samedi : de 8h30 à 13h et de 16h à 20h – Dimanche : de 8h30 à 14h Les chics Le marché Saxe-Breteuil, la plus belle vue Ce magnifique marché qui s’étend le long de l’avenue de Saxe offre une superbe vue sur la tour Eiffel. Très agréable, sans trop de monde et avec un large choix, ce marché propose des produits de grande qualité, aux prix en adéquation avec le chic du quartier et de la clientèle. Une belle balade tout près du Champ de Mars. Le Marché de Saxe-Breteuil – Avenue de Saxe, 75007 Paris – Métro : Ségur – Le jeudi et le samedi de 7h à 14h30 Le marché Raspail Du bio, encore du bio, et surtout du chic à 2 pas du Bon Marché, le grand magasin le plus huppé de la capitale. Le marché Raspail est le marché bio le plus connu, le plus ancien et le plus chic de Paris. Et aussi de l’un des plus chers, mais les produits proposés sont d’excellente qualité, Que vous cherchiez de la nourriture, des produits de beauté ou des produits d’entretiens, tout ici est garanti sans OGM, sans pesticides et non testé sur les animaux. Le marché Raspail – Boulevard Raspail, 75006 Paris (entre la rue de Rennes et la rue du Cherche-Midi) – Metro : Sèvres-Babylone – Horaires d’ouverture : dimanche (9h00 à 14h00) Les originaux Les puces de Saint-Ouen, paradis de la chine Vêtements, antiquités, objets vintage… on trouve de tout dans ce marché aux puces, parmi les plus réputés au monde. Les amateurs de chine et passionnés de brocante trouveront leur bonheur à Saint-Ouen, entre petites pièces abordables et monuments du design. Porcelaine, instruments de musique, linges anciens, icônes design, cages à oiseaux, uniformes militaires, la diversité est bien là sur les 7 hectares et 1300 boutiques du marché. Chose appréciable, les vendeurs se font assez discrets et vous laissent regarder en paix. Les puces de Saint-Ouen – Rue Jules Vallès, 75018 Paris (entre la Porte de St-Ouen et la Porte de Clignancourt) – Métro : Porte de Clignancourt – Ouvert samedi (9h00 à 18h00), dimanche (10h00 à 18h00), lundi (11h00 à 18h00) Le Marché Saint-Pierre, temple du tissu Ce n’est pas un marché, mais c’est tout comme et ça en porte le nom. Le marché Saint Pierre, sur la butte Montmartre, est le temple du tissu. De toutes les matières, de toutes les couleurs, à tous les prix, petites mains créatives et célèbres designers investissent ce magasin sur 6 étages pour trouver de l’inspiration et se mettre à l’ouvrage. Le Marché Saint-Pierre – Rue Charles Nodier, 75018 Paris – Ouvert du lundi au samedi (10h00 à 18h30) Le marché aux fleurs et aux oiseaux, la poésie à l’état brut Au cœur de l’Ile de la Cité, à 2 pas de Notre-Dame de Paris, un îlot de poésie et de douceur… Le marché se compose de deux grands bâtiments et de dizaines de petits stands, dans lesquels les roses, orchidées, lys, tulipes, bulbes, cages à oiseaux et livres sur le jardinage sont vendus par des passionnés. Si le marché est accessible tous les jours, les commerçants des stands, eux, ne sont là que le dimanche. Ils vendent des pigeons, des perruches et de nombreux autres oiseaux exotiques. Le marché aux fleurs et aux oiseaux – Louis Lépine, Ile de la Cité, 75004 Paris – Métro : Cité – Ouvert tous les jours

Lire plus
A la découverte des marchés parisiens...

A la découverte des marchés parisiens...

Vie nocturne

Plongée nocturne dans le ventre de Paris

il y a 2 ans - Ludovic M.

Noctambule aguerri, vous rêvez de découvrir Paris quand les touristes sont endormis et que les rues sont désertes ? L’obscurité qui nimbe les bâtiments et leur donne une allure mystique vous fascine ? Alors suivez notre best of des monuments et lieux insolites qui ouvrent leurs portes à la nuit tombée… La basilique du Sacré-Coeur Surplombant la butte Montmartre, la basilique du Sacré-Cœur est le second édifice catholique le plus visité de France, après Notre-Dame de Paris. Ouverte en continu de 6h à 22h30, ses dômes blancs et ses fresques intérieures sont magnifiés à la tombée de la nuit par les éclairages. Et en visitant la basilique de nuit, vous profiterez également d’un panorama exceptionnel sur la capitale endormie mais étincelante. Pour les croyants, la basilique du Sacré-Cœur est également accessible toute la nuit via le relais de prière qui s’y poursuit. Hébergés à la Maison d’Accueil de la Basilique, les fidèles se succèdent pour prier tout au long de la nuit. Le Louvre Pour découvrir les chefs d’œuvre du Louvre sous un nouvel angle, profitez des nocturnes du mercredi et du vendredi soir : des visites guidées inédites sont organisées, pour parcourir les collections dans des conditions de visite optimales. La Seine de nuit Si la croisière en bateau-mouche est un grand classique de toute visite de la capitale, la traversée de Paris de nuit offre un autre regard sur la ville, avec ses ponts et ses monuments illuminés. Paris prend alors des allures d’immense décor de cinéma. Paris à l’heure du crime Ruelles sombres, places lugubres et passages coupe-gorge, découvrez un autre visage de Paris au cours d’une visite nocturne organisée par Paris à pas contés : le Paris des crimes. Cette visite guidée originale et effrayante vous permettra d'admirer le quartier du Louvre, du Châtelet et de l'Ile de la Cité sous le firmament, à la découverte de sordides faits divers oubliés. Le marché international de Rungis Pour les amoureux de gastronomie, le marché de Rungis est un paradis. C'est le seul arché au monde à présenter un tel éventail de produits frais : poissons, viandes, produits laitiers et fromages, fruits et légumes et fleurs coupées, sont acheminés par camions entiers chaque jour sur les quelque 230 hectares de superficie du marché. A Rungis, chaque année, les produits alimentaires représentent à eux seuls 1.500.000 tonnes, et 32 millions de bottes de fleurs sont coupées. Et cet univers professionnel si particulier ouvre désormais ses portes au grand public au cours de visites qui débutent à 5h du matin : vous parcourrez les pavillons de la marée, de la viande, des produits laitiers, des fruits et légumes et des fleurs coupées, et pour vous requinquer, vous terminerez votre immersion par un brunch revigorant. Une expérience unique ! La Cité universitaire de Paris La Cité universitaire de Paris est de ces lieux méconnus qui méritent pourtant le détour. C’est le monde entier qui s’est invité dans la capitale, à la faveur de ces résidences universitaires qui accueillent les étudiants venus des quatre coins du monde. Suède, Japon, Argentine, Inde… les pavillons se côtoient, dans un joyeux mélange d’architecture. Certaines maisons ont été bâties ou aménagées par d’illustres architectes, comme Le Corbusier ou Jean Prouvé. La Cité organise des visites guidées, de jour comme de nuit. À la faveur de l’obscurité, des projections réalisées sur les façades de certaines maisons invitent à découvrir l’histoire d’artistes renommés, anciens résidents ou non, dont l’œuvre nourrit encore et toujours l’esprit humaniste du lieu. Rencontre avec Senghor, Salgado, Cortázar ou encore le peintre japonais Foujita.

Lire plus
 Plongée nocturne dans le ventre de Paris

Plongée nocturne dans le ventre de Paris

Actualités

Ambiance féérique à Paris pour les fêtes de fin d'année

il y a 2 ans - Pauline P.

Les fêtes de fin d’année approchent, et la capitale revêt ses plus beaux atours pour l'occasion. Découvrez ce que Paris vous réserve de plus féérique et merveilleux pour Noël… Illuminations oniriques La Ville Lumière porte encore mieux son nom en cette fin d’année, et une balade à la tombée de la nuit revêt un caractère magique. Suivez notre itinéraire éblouissant : Débutez votre balade sur les Grands Boulevards : les grands magasins des Galeries Lafayette et du Printemps émerveilleront petits et grands avec leurs façades illuminées et leurs vitrines animées de centaines de marionnettes et automates chaque année. Ne manquez pas l’intérieur des Galeries Lafayette et le sapin géant de 20 mètres de haut, véritable œuvre d’art à lui seul. Descendez la rue Tronchet jusqu’à la Place de La Madeleine, où les vitrines des traiteurs de luxe rivalisent de gourmandises festives. Après l’église de La Madeleine, empruntez la rue Royale et ne manquez pas le Village Royal, un petit passage illuminé où s’alignent les boutiques de luxe. Plus bas, vous débouchez sur l’illustre Place de la Concorde, où la grande roue vous attend pour découvrir Paris d’en haut. Le panorama sur les Champs Elysées, les Tuileries et le Louvre est superbe, mais couvrez-vous bien, il fait très froid une fois en haut ! Terminez votre balade par le grand marché de Noël des Champs Elysées et admirez les illuminations de la plus belle avenue du monde. Un itinéraire classique mais qui vous fera découvrir le meilleur de l’esprit de Noël parisien… Musées en fête Deux événements à ne pas manquer lors de cette période de fêtes : La nef du Grand Palais accueille chaque année un événement exceptionnel. Une année sur deux, elle se transforme en fête foraine couverte. Grande roue, carrousel et autres manèges iconiques s’installent alors sous l’illustre verrière du Grand Palais, chef d’œuvre d’architecture. L’année suivante, la nef devient un gigantesque palais de glace, en accueillant la plus grande patinoire indoor du monde ! Des événements éphémères à vivre en nocturne pour encore plus de magie… En 2016, le Grand Palais des Glaces, du 14/12 au 2/01 Nous vous en avons déjà parlé, mais nous sommes vraiment fans du musée des Arts Forains du côté de Bercy. Et la fin d’année est la seule période où cette magnifique collection d’art forain du à nos jours est ouverte au grand public, sans réservation. Amusez-vous en famille sur ces manèges d’un autre temps… Festival du Merveilleux, du 26 Décembre 2016 au 02 Janvier 2017 Gourmandises grand luxe Après une longue promenade dans le froid, rien de tel qu’une pause gourmande pour se réchauffer. Et pour en prendre plein les yeux, succombez aux tea times délicieux des palaces parisiens, vous serez ébloui par l’ambiance festive de ces établissements mythiques. Au Peninsula : le classique tea-time du palace se transforme pour les fêtes en "Heure du Thé de Noël". Un orchestre de jazz et une chorale d'enfants accompagnent ce moment cocooning grand luxe, où mignardises, bûche d'exception et thés rares raviront vos papilles. 55€ par personne, de 15h à 18h Au Shangri La : un tea time 100% vegan et 100% délicieux, c'est l'originalité du palace Shangri-La à Paris. Aucune protéine animale mais des saveurs qui explosent en bouche pour les 3 pâtisseries, les biscuits secs et les mini-sandwiches qui accompagnent les excellents thés Sri-lankais de Dilmah. 45€ par personne, de 15h30 à 17h30 Au Buddha Bar : mini burger à la truffe, cake au foie gras et pain brioché au saumon fumé, c'est une entrée en matière salée et raffinée que propose le Buddha Bar pour son tea time de Noël. Suivent 2 délicieuses pâtisseries au choix, accompagnées d'une boisson chaude, dans l'atmosphère réconfortante du bar Le Quatre. 28€ par personne, de 15h à 18h tous les jours sauf le dimanche.

Lire plus
Ambiance féérique à Paris pour les fêtes de fin d'année

Ambiance féérique à Paris pour les fêtes de fin d'année

Culture & Art

Paris, capitale des cabarets

il y a 2 ans - Pauline P.

Symboles du glamour et de l’esprit festif attachés à la capitale française, les cabarets parisiens font rêver les touristes des quatre coins du monde. Revue, burlesque, cirque, magie… il y en a pour tous les goûts, avec un dénominateur commun : le bonheur de s’amuser et de s’émerveiller ensemble ! Le Paradis Latin, le plus vieux cabaret parisien Fondé en 1802 par Napoléon Bonaparte, le Paradis Latin est à l’époque le lieu le plus prisé de la capitale. Son histoire est intimement liée à la vie culturelle de Paris : de nombreux artistes, intellectuels, politiques, journalistes s’y côtoient ; Balzac, Dumas père et fils ou Mérimée sont des habitués, et c’est Gustave Eiffel, figure du paysage parisien, qui le reconstruit après un incendie, en même temps qu’il édifie l’emblématique Tour Eiffel pour l’exposition universelle de 1889. Après une longue période de fermeture puis d’abandon des lieux, de 1894 à 1977, le Paradis Latin renaît et programme à nouveau des revues de music-hall, spectacles alliant chansons, magie et numéros de cirque. Le cabaret a retrouvé la splendeur de ses débuts et attire plus que jamais les foules… Le Paradis Latin, 28 rue du Cardinal Lemoine 75005 Paris. Dîner à 20 heures, spectacle à 21h30 Le Moulin Rouge, de la Belle Epoque à nos jours Au pied de la butte Montmartre, haut lieu de la fête et de l’art dès la fin du XIXème siècle, le Moulin Rouge réinvente dès 1889 le spectacle, avec des numéros de magie et de cirque extravagants. Puis ce sont les revues qui débutent, et les plus grands noms de la scène française qui débutent ou confirment leur succès sur les planches du Moulin Rouge : la Goulue, Mistinguett, Maurice Chevalier puis plus tard Edith Piaf, Yves Montand ou Charles Aznavour… Le cabaret a accueilli la Reine d’Angleterre pour une représentation privative, et a multiplié les soirées de gala, invitant les plus grandes stars internationales : Liza Minelli, Ray Charles ou encore Elton John se sont produits sur cette scène mythique. Un mythe qui perdure aujourd’hui, avec des revues qui de produisent régulièrement à l’étranger, et un French Cancan toujours aussi iconique. Le Moulin Rouge, 82 Boulevard de Clichy, 75018 Paris. Dîner à 19h, spectacle à 21h ou 23h Le Lido, paillettes et glamour sur les Champs Elysées Sur les Champs Elysées, plus belle avenue du monde, Le Lido ouvre ses portes en 1946, et dès lors, éblouit les spectacteurs du monde entier avec ses costumes extravagants et ses danseuses talentueuses. La compagnie des Bluebell Girls est devenue un véritable mythe : ces danseuses aux jambes interminables (il faut mesurer au minimum 1.75m pour intégrer la troupe) et à l’élégance légendaire proposent chaque soir une représentation exceptionnelle. 200 kilos de plumes, une patinoire, 300 000 bouteilles de champagne par an… le Lido est le temple de la démesure, pour le plus grand bonheur des spectacteurs émerveillés. Le Lido, 116 Avenue des Champs-Élysées, 75008 Paris. Dîner à 19h, spectacle à 21h ou 23h Le Crazy Horse, strip-tease glamour à Paris Véritable temple de l’érotisme chic, le Crazy Horse a été créé dans les années 50 pour renouveler le genre du cabaret, en mêlant l’art du strip-tease à une esthétique léchée et très sophistiquée. Talons vertigineux, perruques à frange et faux-cils démesurés, les danseuses du Crazy Horse s’effeuillent dans une ambiance d’ombres et de lumières. Des guest-stars sont régulièrement invitées à rejoindre la troupe, pour rendre le show encore plus inoubliable… Le Crazy Horse, 12 Avenue George V, 75008 Paris

Lire plus
Paris, capitale des cabarets

Paris, capitale des cabarets